Soutien à Martine Landry d’Amnesty

Rassemblement de soutien à Martine Landry, militante d’Amnesty appelée de façon totalement absurde à comparaître devant le tribunal correctionnel de Nice pour avoir amené des mineurs isolés du poste frontière où ils avaient été renvoyés par la police italienne, vers les services de l’aide sociale à l’enfance, ce qui n’est nullement un délit.

De nombreux militants associatifs et de simples citoyens s’étaient mobilisés ainsi que notre 1er Secretaire fédéral, Xavier Garcia, notre porte-parole Fouzia Ayoub, et Christine Dorejo, conseillère municipale. L’audience a été renvoyée au 14 février faute de pièces suffisantes, ce qui accentue l’impression d’amateurisme qui se dégage de cette affaire.

Laisser un commentaire