[COMMUNIQUE DE PRESSE] Mieux faire face aux pics de pollution à l’ozone

pollution atmosphérique au dessus de la ville de nice

L’objectif des politiques publiques devrait être de ne plus avoir à faire face à des pics de pollution grâce à des changements profonds de comportement, à des investissements massifs dans les transports non polluants, à un cadre réglementaire plus volontariste et une anticipation des périodes critiques. Mais dans l’immédiat, nous devons beaucoup mieux faire face à la récurrence des pics d’ozone.

Sur la Côte d’Azur, nous sommes les bonnets d’âne en termes de qualité de l’air (67 jours par an de qualité de l’air « très médiocre » ou pire, comme aujourd’hui 4 juillet où il est « très mauvais » à Nice). Face à cette situation, nous sommes totalement désarmés. Seule mesure prise par la Préfecture, les panneaux incitant à baisser nos vitesses de 20 km/h sont en dessous de tout.

Il est incompréhensible que l’agglomération niçoise ne soit pas l’objet d’une circulation différenciée lors de ces épisodes. Par ailleurs, Nice-Matin a consacré un dossier très intéressant à des mesures souhaitables en cas d’alerte. J’en rajouterais 3 :

1/ Surtaxer et interdire la circulation des camions la nuit

Les poids lourds les plus polluants n’ont plus le droit de circuler dans le tunnel du Mont Blanc depuis le 1er janvier. La première conséquence est leur report massif sur l’A8 via Vintimille, aggravant un problème déjà chronique dans notre région. Il est bien sûr toujours urgent d’obtenir la possibilité de mettre en place localement un sur-péage poids lourds dans la Loi Orientation Mobilité (LOM) actuellement en débat au Parlement. Aucun des parlementaires du département ne s’est saisi de cette question pourtant cruciale. Christian Estrosi qui avait soulevé cette question avec justesse n’en parle plus depuis la crise des gilets jaunes. Nous sommes pourtant dans une période décisive au niveau législatif, il faut se réveiller !

Nous devons aussi obtenir un droit à l’expérimentation sur l’interdiction aux poids lourds de plus de 7,5 tonnes circuler la nuit, comme c’est le cas en Autriche entre 22h et 5h du matin. Cette mesure favoriserait le report modal vers le rail, permettrait une baisse de la pollution sonore comme atmosphérique et favoriserait le respect des droits sociaux des camionneurs de certains pays européens peu regardants sur la question.

2/ La gratuité des transports en commun lors des pics de pollution

A Nice comme dans les autres grandes villes du département, la majorité des déplacements en voiture ne dépasse pas 3 km. Au moment où le réseau de tramway s’étoffe avec la mise en service de la quasi totalité de la ligne 2, les pouvoirs publics doivent inciter les automobilistes à se reporter vers les transports en commun pour les plus courts trajets. La gratuité lors des pics de pollution aurait un effet incitatif mais aussi éducatif sur la population. Le manque d’information et d’initiatives de ces derniers jours est en effet très déresponsabilisant pour le citoyen

3/ Une appli pour inciter à lever le pied

Tout le monde sera d’accord : les radars sont assez nombreux et les panneaux incitant à rouler moins vite largement ignorées. Pour réduire la vitesse qui a une influence importante sur les niveaux d’ozone, outre la stratégie répressive, on pourrait utiliser un système incitatif. Les applis de navigation permettent de jauger notre vitesse et de la comparer aux vitesses autorisées. Une appli développée par Vinci ou par les pouvoirs publics pourraient utiliser ce système non pas pour verbaliser les infractions mais pour récompenser les conducteurs qui lèvent le pied à bon escient dans des zones sensibles telles que l’A8, en particulier lors des pics de pollution. Les récompenses offertes pourraient concerner les tarifs des péages ou, encore mieux, des billets gratuits pour les transports en commun et, pour les meilleurs élèves, des vélos (à commencer par ceux qui végètent à la fourrière). Ce système est actuellement en expérimentation sur l’A22 dans la Région du Brenner entre les Tyrol italiens et autrichiens

Xavier Garcia
1er secrétaire du PS 06

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.