27 septembre 2020

[COMMUNIQUE DE PRESSE] Policiers stationnés dans les écoles niçoises : vers un gâchis insupportable d’argent publi

Policiers stationnés dans les écoles niçoises : vers un gâchis insupportable d’argent public

Le recrutement, avant même le début de l’expérimentation, de 110 policiers municipaux destinés à être stationnés en permanence dans les écoles niçoises annonce un insupportable gâchis d’argent public.

Je n’ai aucune opposition idéologique envers la présence de policiers dans les écoles. Les patrouilles plus nombreuses ces derniers temps aux abords des établissements rassurent les parents dans le contexte que nous connaissons, et l’idée d’un dialogue régulier entre les élèves niçois et leur police est également une bonne initiation au civisme.

Mais alors que la municipalité a supprimé l’an dernier les temps d’accueil éducatif pour des raisons budgétaires, que les emplois aidés dans les écoles sont supprimés les uns après les autres, que de nombreux enfants handicapés et autistes attendent en vain un auxiliaire de vie scolaire et que des millions d’euros de travaux dans les écoles niçoises restent en attente, payer à plein temps 110 policiers dont on se demande bien ce qu’ils vont faire de leur journée est une provocation et une insulte au bon sens.

S’il s’agit de visionner des caméras sans être armé, une mutualisation des moyens humains au centre de vidéosurveillance serait tout aussi efficace et bien moins coûteux. Mais en matière de sécurité, il est plus aisé de faire des coups de com’ que des politiques publiques intelligentes…

Xavier Garcia
1er secrétaire du PS 06

Contact presse : 06 12 01 80 58

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.